NO POO : STEP TWO

Je viens de relire mon article sur mes débuts de No Poo et je me rends compte du chemin parcouru depuis plus d’un an.

Fût un temps, je me lavais donc les cheveux tous les deux jours avec un shampooing classique. Aujourd’hui, en l’an de grâce 2016, je ne me lave plus les cheveux que tous les dix jours. Oui ma bonne dame.

On va dire que je ne fais pas du no-poo mais plutot du slow-poo.

A partir du moment ou j’ai réussi à atteindre les 6 jours sans shampooing, tout s’est passé très naturellement. Je n’ai même plus compté les jours sans me laver les cheveux, je me suis rendue compte au détour d’un brossage matinal que ça faisait 10 jours sans shampooing et que mes cheveux tenaient encore à peu près la route esthétiquement et sensoriellement parlant.

Faute avouée à moitié pardonnée : je me lavouille la frange tous les 4 jours à peu près car elle subit des nettoyages de visage à l’huile quotidiennement, elle est donc plus grasse rapidement.

Pour le shampooing, j’ai pas encore trouvé des produits 100% naturels et pas trop chers qui me conviennent mais j’ai une copine fan d’Aromazone qui va m’en faire un bientot (hin, Anne Solène!!! 🙂 )

La question à 1000 balles : est ce que j’ai encore envie d’adopter le NO POO intégral? Finalement, cette version light me convient bien, et j’avoue kiffer la sensation de l’eau et de la mousse sur mon cuir chevelu de temps en temps. On change pas comme ça 36 ans d’habitude, non mais! 🙂

Dans la partie « capilaire »(qui n’existe pas) de ce site, je ferai bientôt un article sur les teintures pendant la grossesse :  mes aventures extraordinaaaaires chez les coiffeurs (ksssssss…. je les aime autant que les dentistes, c’est dire) et la fiabilité des marques qui se disent bio et 100% naturel (mensonges et green washing, je vais faire péter la société de consommation avec cet article) JE DENOOOOONCE! 😉

A bientot!!!